Dictionnaire Electronique des Synonymes (DES) Dernières Actualités : Lettre d'actualités n° 10 du DES -- Télérama interviewe le DES .... Tapez l'unité lexicale recherchée puis cliquez sur Valider ou tapez sur Entrée (données à jour du 30 novembre 2020) Phèdre, I, 3), • L'une des plus bizarres [coutumes chez les Chinois] est de rendre les pieds des femmes si petits, qu'elles ne peuvent presque se soutenir (BUFF. ), • La vanité et les médisances qui soutiennent tous les commerces du monde, lui faisaient craindre tous les entretiens (BOSSUET Anne de Gonz. Il se dit de sensations excessives auxquelles on résiste. Soutenir son caractère, être constant avec soi-même. Destr. II, 6), • Il soutint son ami et justifia Socrate (D'ALEMB. • Il soutient sa constance, il l'exhorte au supplice (VOLT. To tempt you back into the kitchen sample the flavours of world cuisine for less with our winter sale. ), • Quels assauts, quels combats j'ai tantôt soutenus ! anc. Endurer que l'Espagne impute à ma mémoire D'avoir mal soutenu l'honneur de ma maison ! à Bussy, 26 mai 1681), • L'auteur allègue toute l'Écriture, soutenue, comme il dit lui-même, de toute la tradition (BOSSUET 4e écrit, Préambule. carême, Fausse gloire humaine.). 11 déc. • Soutiendrez-vous un faix sous qui Rome succombe ? Il se dit d'un sujet, d'une matière qui donne des forces à l'auteur. franç. Conditions générales d'utilisation Soutenir sa voix, en prolonger le son avec une même force. Ois. On dit aussi dans un sens analogue : Soutenir le coeur, la vertu. Se dit d'une pièce qui en a une autre au-dessous d'elle. Tel écrit récité se soutint à l'oreille, Qui, dans l'impression au grand jour se montrant, Ne soutient pas des yeux le regard pénétrant, Cette tragédie [Pompée], qui est en effet d'un genre particulier, qu'il serait très dangereux d'imiter, se soutient par les beaux morceaux de détail, Nous ne nous soutenons pas dans la vertu par notre propre force, Votre personnage remplirait dignement une comédie parfaite ; car il ne se dément point, et se soutient toujours également, Constantin et Irène firent religieusement exécuter les décrets du septième concile ; mais le reste de leur conduite ne se soutint pas, C'était là [dans le sénat] que se formaient les desseins qu'on voyait se soutenir par leur propre suite, Tout se soutient dans cet homme [le nouvel enrichi] ; rien encore ne se dément dans cette grandeur qu'il a acquise, dont il ne doit rien, qu'il a payée. Cet ouvrage n'a pu soutenir le grand jour de l'impression. Je trouve que M. de Sully a plus de courage que ceux qui passeront l'Yssel ; il a soutenu.... de voir partir tout le monde, lui jeune, riche, en santé.... Soutenir la piété jusqu'à la superstition, c'est la détruire, Un si heureux commencement mérite qu'on le soutienne, Accoutumées par leur faiblesse même à cacher leurs secrets, elles [les femmes] soutiennent ces rôles singuliers [la possession] avec plus de constance que les hommes. 25 août 1762), • On ne saurait imaginer une espièglerie mieux soutenue ni plus heureuse (J. J. ROUSS. Être approuvé, en parlant d'une composition littéraire. Ces synonymes du mot donner vie vous sont proposés à titre indicatif. Une course, une marche soutenue. II, 6), • Est-ce ainsi que vous soutenez Télémaque contre le vice auquel il succombe ? • Cette tragédie [Pompée], qui est en effet d'un genre particulier, qu'il serait très dangereux d'imiter, se soutient par les beaux morceaux de détail (VOLT. ], appui, soutien - soutien - appui financier, soutien - texte de présentation - approbateur - supporter, supporteur - d'un grand soutien[Dérivé], être (copule : lien nom/adj. Voir les statistiques des propositions XXVI, V. 20), • La douleur de la honte et l'amour de la patrie prévalurent tellement dans la plus part d'entre elles [femmes de Sparte], que les époux ne pouvaient soutenir les regards de leurs épouses, et que les mères craignaient le retour de leurs fils (BARTHÉL. (MOL. Soutenir le gouvernement. En savoir plus. I, 1), • Des hommes qui soutiennent facilement le poids de la faveur et de l'autorité (LA BRUY. Porter envie à quelqu'un, Souhaiter un bonheur, un avantage pareil au sien, sans être fâché qu'il en jouisse. Othon, I, 1), • Ta gaie humeur soutient ta bonne mine (TH. t. II, f° 143)— Adonc fut trop esbahie, et se doubta que le chevalier ne soustenoit celle cause pour l'amour d'elle (ib. 41. Phèdre, I, 3), • Il soutenait leurs larmes sans s'émouvoir, et se sentait flatté de cette espèce de triomphe (MONTESQ. Lett. le Grand, p. 79), XIIIe s.— Mestre Symon, d'un exemple novel Vous part le jeu, et vous en choisissiez ; L'un en prenez et l'autre me lessiez, Et vostre part soustenez bien et bel (Bibl. II, 7), • C'est vouloir [les apologistes de la religion chrétienne] soutenir un chêne en l'entourant de roseaux ; on peut écarter ces roseaux inutiles sans craindre de faire tort à l'arbre (VOLT. Dial. ), • La beauté est partagée en mille différentes manières ; le sujet le plus propre pour la soutenir, c'est une femme (PASC. chevalier, est-ce que tu prétends soutenir cette pièce ? Carême, Parole.). • Ne vous croyez point mal à la cour ; nous nous y soutiendrons (MAINTENON Lett. Soutenir un siége. Le dictionnaire des synonymes est surtout dérivé du dictionnaire intégral (TID). Le mot donner envie ne possède pas de synonyme dans le DES. Rem. 24 juin 1672). Advertisement. Faire envie, Donner de l'envie, exciter l'envie. Ce qui nous a soutenu le coeur contre la douleur.... Je suis dans un état à plaindre, où j'ai souhaité cent fois que, si un Dieu la soutenait [la nature], elle le marquât sans équivoque, Il se trouve qu'à Tourney et à Ferney je nourris cent cinquante personnes ; on ne soutient pas cela avec des vers alexandrins et des banqueroutes, Des plus vils animaux Dieu soutient l'existence ; Ils sont, ainsi que nous, les objets de ses soins, Il emploie tous ses revenus à décorer les églises, à soutenir les ouvriers indigents, et à soulager les infortunés de toutes les classes, Cette pauvre Bertillac est devenue passionnée.... de l'insensible Caderousse.... il lui a fait mettre en gage ses perles, pour soutenir un peu la bassette, Quoique vous ayez reçu bien des petites sommes qui devraient vous avoir soutenue, De pareils raisonnements aveuglaient le gouvernement, au point qu'il ne se lassait pas de faire continuellement de nouveaux efforts pour soutenir cette compagnie, Il s'est trouvé un homme [M. de Montmartel] qui a soutenu le crédit de la nation par le sien [dans la guerre de 1740], crédit fondé à la fois sur l'industrie et sur la probité. Pascal, Préambule. t. XI, p. 202, Il y a [à la cour d'Espagne] deux nains qui soutiennent toujours la conversation, Je suis assurée que cette petite personne [Pauline] est jolie.... et qu'elle soutient et même efface des beautés plus régulières, Vous avez voulu soutenir les extrêmes honnêtetés de M. de Vivonne.... il me semble que je vous vois prendre en votre courage ce que vos forces vous refusent, J'ai une assez plaisante nouvelle à vous apprendre ; voyons un peu comment vous la soutiendrez, Pour vouloir soutenir le courroux qu'on me donne, Mon coeur a trop su me trahir, Les pensées pures, qui le rendraient heureux [l'homme], s'il pouvait toujours les soutenir, le fatiguent et l'abattent, Qu'une femme ne donne point d'atteinte à la foi conjugale, qu'elle ne soutienne pas un jeu outré.... la voilà calme sur l'affaire du salut, C'eût été un effort de dissimulation que je n'aurais pu soutenir, La beauté est partagée en mille différentes manières ; le sujet le plus propre pour la soutenir, c'est une femme. Misérable ! 8. Pens. Pays. Une bonté soutenue. II, 1), • Ces fortunes qui s'élèvent sans peine à des degrés éminents, tombent presque toujours d'elles-mêmes, parce que ceux qui ont l'ambition et les qualités propres pour y monter, n'ont pas d'ordinaire celles qu'il faut avoir pour s'y soutenir (RETZ Conjur. Soutenez votre cheval dans cette descente. • Compléments divers (combiner plusieurs requêtes, erreur mémorisation préférences ,...) Ces mêmes ouvrages ne laissaient pas de contenir d'excellentes choses, mais si mal dites, que la lecture en était difficile à soutenir. • L'amour donne de l'esprit il se soutient par l'esprit (PASC. (HAUTEROCHE le Coch. Moeurs, 176), • On a vu quelquefois de petites armées renverser de grands empires : ici 250,000 hommes attaquent une femme sans défense [Marie-Thérèse], et elle se soutient (VOLT. intervenir en faveur de qqn qu'on accuse ou accable. La malédiction tsigane 1 : Amarock (SK.PARANORMALE) (French Edition) [Lavallée, Pierrette] on Amazon.com. XVI), • Le général Lahoz, soutenu par une batterie et couvert par une nuée de tirailleurs (MONTHOLON Mém. En parlant des aliments, donner de la force. Conjuguer le verbe donner à indicatif, subjonctif, impératif, infinitif, conditionnel, participe, gérondif. Les ombres soutiennent les clairs. 23 avril 1690), • Les conjurés n'avaient formé de plan que pour la conjuration, et n'en avaient point fait pour la soutenir (MONTESQ. de l'amour), • Qu'une femme ne donne point d'atteinte à la foi conjugale, qu'elle ne soutienne pas un jeu outré.... la voilà calme sur l'affaire du salut (MASS. litt. En vain le fameux chevalier Bayard soutint seul sur un pont étroit l'effort de deux cents ennemis qui l'attaquaient.... Vaincus plus d'une fois aux yeux de la patrie, Soutiendront-ils ailleurs un vainqueur en furie ? Pet. • Voiture était plutôt [pour Mlle de Rambouillet] un amant de galerie et pour badiner qu'autrement ; aussi le faisait-elle bien soutenir (TALLEMANT Histor. Il faut que vous lui disiez toujours [au bon abbé] quelque petite douceur, pour lui soutenir l'extrême envie qu'il a de vous aller voir. Terme de marine. t. V, p. 471, dans POUGENS, C'était pour examiner si son éloquence [de saint Ambroise] répondait à sa grande réputation, et si ses discours soutenaient les applaudissements que lui donnait tout son peuple, Nos manières, nos démarches, notre langage, tout notre extérieur doit y soutenir [dans le monde] la sainte dignité de notre état. Soutenir un sentiment en quelqu'un, l'entretenir, le faire durer. Le mieux se soutient, le malade continue à aller mieux. au duc de Noailles, t. V, p. 29, dans POUGENS. et je vis ! Eccl. Martin wants to go to the beach. (FÉN. II, 1), • J'ai soutenu une honorable guerre contre Charles-Quint empereur et roi d'Espagne (FÉN. Brit. Pol. I want to eat. à l'abbé d'Olivet), • Partout où la leçon n'est pas soutenue par l'autorité, et le précepte par l'exemple, l'instruction demeure sans fruit (J. J. ROUSS. Rem. 7.intervenir en faveur de qqn qu'on accuse ou accable. On dit que l'aigle soutient les rayons du soleil. Vous utilisez ici les synonymes de donner. Il est aussi possible de jouer avec la grille de 25 cases. 4). 3e leçon. parl. Hor. t. IV, p. 351). Linguee. Start a 30 day free trial now! Soutenir de, avec un infinitif, avoir la force de, se résigner à. Un honnête libraire, nommé G***, s'avisa d'imprimer une histoire générale qu'il assurait être de moi, et il me le soutenait à moi-même, Les hommes n'ont qu'un certain degré de lumière, mais n'ont aussi qu'un certain degré d'audace et de mauvaise foi ; ils soutiennent par honneur et par persuasion ce qu'ils ont adopté par prévention ou par fanatisme, Séraphine vient de me faire un mensonge, et de le soutenir de la manière la plus assurée, J'envoie demain des cartels aux Mores de Maroc et de Fez, où je m'offre à soutenir que l'Afrique n'a jamais rien produit de plus rare ni de plus cruel que vous. Phèdre, IV, 6), • Comment pourra-t-il [le nouvel enrichi] soutenir ces odieuses pancartes [billets d'enterrement] qui déchiffrent les conditions et qui font rougir la veuve et les héritiers ? V, 3). Cette page liste les noeuds synonymiques créés dans Bob pour connecter les entrées ayant des sens proches.\n¶ Dictionnaire des synonymes argotiques et familiers de : Dictionnaire des synonymes (en français argotique, familier et populaire) / Bob, dictionnaire d'argot (CORN. III). le mart. Pour vous donner envie de retourner cuisiner, essayez les saveurs de la cuisine du monde pour moins cher avec nos soldes d'hiver. hist. Terme de peinture. 1689). gent. ou nom/nom prédicatif).[ClasseHyper. Elles [les poules d'Inde] font quelquefois deux couvées de suite et sans aucune interruption ; mais, dans ce cas, il faut les soutenir par une meilleure nourriture, J'en ai chargé soudain cette esclave fidèle Qui soutient de son lait ses misérables jours, Je vous disais cela, me répondit-il, pour vous avertir que vous en pourriez boire [du vin] le matin et quand il vous plairait, sans rompre le jeûne ; et cela soutient toujours, Enfin voilà trois de vos lettres.... c'est une nourriture ; sans cela on est en faiblesse, on n'est soutenu de rien, Notre bon abbé vous assure de son très humble service ; votre bon vin lui a soutenu le coeur contre les détestables chemins. Melz [mieux] sostendreiet les empedementz, Qu'elle perdesse sa virginitet, Ne pur el [autre chose] ne fist l'um le nostre ordre establir, Fors pur les suffraitus aidier e sustenir. Des hommes qui soutiennent facilement le poids de la faveur et de l'autorité, C'est vouloir [les apologistes de la religion chrétienne] soutenir un chêne en l'entourant de roseaux ; on peut écarter ces roseaux inutiles sans craindre de faire tort à l'arbre, Vous me quittez, ô ciel ! ], grosse galette, possédant, richard, riche, rupin, sac-à-fric - avoirs, propriété - entretenir, soutenir - [ alimenter qqn ], nourrir - continuer, prolonger - de soutien - aider, appuyer, soutenir, supporter financièrement[Dérivé], faire vivre qqn ou un groupe de personnes[Classe], entretien, subsistance, sustentation - gagne-pain - entretien[Dérivé], contestation donnant lieu à procès[Classe], personne qui chicane, discute, réplique[Classe], conversation, discussion de négociation[Thème], dire - faculté, faculté intellectuelle - adresse, habileté - raisonnement - abstraction - court entretien, discussion, discussion rapide, mot - controversiste, éristique - penseur - cérébral, grosse tête, intellectuel, intello, tête d'œuf - santé d'esprit, santé mentale[Hyper. II, 17), • Il s'est trouvé un homme [M. de Montmartel] qui a soutenu le crédit de la nation par le sien [dans la guerre de 1740], crédit fondé à la fois sur l'industrie et sur la probité (VOLT. Translations in context of "donner envie de faire" in French-English from Reverso Context: Je voulais que cette soirée soit parfaite pour te donner envie de faire du camping. milord Harvey, 1740). • Sous les grandes futaies où le massif est soutenu, le calme est si complet que les feuilles mortes qui couvrent le sol se décomposent sur la place même où elles sont tombées (BOUQUET DE LA GRYE Bull. 4. 40), • Veux-tu soutenir que cela n'est pas véritable ? • Jésus cherche quelque consolation au moins dans ses trois plus chers amis, et ils dorment ; ils les prie de soutenir un peu avec lui, et ils le laissent avec une négligence entière (PASC. I, 231)— Les uns et les autres sçavoyent bien qu'ils seroyent soustenus.... après arriverent pour le soutien des uns messieurs l'Admiral.... (LANOUE 649), Bourg. 39). • Cette fête [à Chantilly] si superbe, si galante, si longtemps soutenue (LA BRUY. In order to conjugate donner into the present, future, or any other tense, we must first identify the verb stem, which is donn-.To this, add specific endings so the verb matches the subject pronoun as well as the tense of the sentence. Oeuv. Je ne puis soutenir ces éclats de voix. © 1998-2020 CRISCO - Tous droits réservés. Fig. • • Je vais, pour sortir d'embarras, me jeter d'abord sur la biographie ; c'est un moyen même d'éclairer les questions générales ; et raconter soutient toujours un peu (VILLEMAIN Litt. Terme de musique. ], autoriser, donner l'autorisation de - aide, assistance, coup de main, soutien - aide, appui, soutien, support - annonce publicitaire, promotion, publicité - supporter, supporteur - avocat, défenseur[Hyper. Nous contacter ], financer - soutenir - aider, encourager, soutenir - approuver, appuyer - assister, seconder - aider, assister, soulager - aider, apporter sa contribution, contribuer, participer, payer sa part, prendre part - adjoint, assistant - appuyer, défendre - être un client de - commanditer, financer, patronner, sponsorer, sponsoriser - sponsor (en) - commandite, parrainage, sponsoring, sponsorisation[Dérivé], soutien - aide, soutien, support - aide, assistant - commanditaire, sponsor - d'un grand soutien[Dérivé], déclarer - droit - demander, prier, réclamer - renoncer à[Hyper. Synonymes travailler dictionnaire-synonymes.com; Synonymes travailler les … p. 146), XIVe s.— C'est plus fort chose de soustenir tristesses ou choses tristes, que n'est soy abstenir de choses delettables (ORESME Éth. le Cid, IV, 3), • L'exécution était sûre [d'un complot contre Richelieu] ; le péril était grand pour nous ; mais nous pouvions raisonnablement en sortir, parce que la garde de Monsieur, qui était dans le logis, nous eût infailliblement soutenus contre celle du cardinal, qui ne pouvait être qu'à la porte (RETZ Mém. 321), • Je ne me soutiens plus ; ma force m'abandonne (RAC. Le chêne ne put soutenir la force du vent. Veux-tu soutenir que cela n'est pas véritable ? Conserver sa santé, sa vigueur, sa fraîcheur, au delà du temps ordinaire. Il se dit des personnes qui supportent quelque chose. ch. Fig. III, 4). Paraphr. • Quelqu'un traitait-il avec Madame, il semblait qu'elle eût oublié son rang pour ne se soutenir que par sa raison (BOSSUET Duch. et Th. nat. ], aide, assistance, coup de main, soutien - aide - aide, bienfaiteur, bienfaitrice - aide, assistant - assistive (en) - soutenir[Dérivé], soutien - implemental, instrumental, subservient (en)[Dérivé], spectateur amateur d'un sport[ClasseParExt. litt. ○   Boggle. III, 1), • Songez plutôt à soutenir la réputation de votre père (FÉN. ps. [V+que+Gindic • V+comp]↕, gros morceau de charpente (poutre)[Classe], mur de soutien d'une maison ou de bâtiment[Classe], pièce qui permet de soutenir verticalement[Classe], munir d'un soutien, d'un support matériel[Thème], étançon, étançonner, étançonnement[Thème], aide, appui, étai, secours, soutien, support - fixe-chaussettes, jarretelle, jarretelles, jarretière - support - support - appui, support - appuyer, étançonner, soutenir[Dérivé], munir d'un support, d'un soutien matériel[Classe], propping up, shoring, shoring up (en) - appui, étai, support - étayage, soutènement[Dérivé], donner de la force (physique ou morale)[Classe], faire naître un sentiment, un état affectif[Classe...], faire passer qqch de soi à qqch ou qqn d'autre[Classe...], aider, encourager, soutenir - conditions, état[Hyper. • La noblesse est bien peu de chose, quand elle n'est pas soutenue par de grands biens (LESAGE Bach. Suppl. rouge sur blanc 1680), • Je suis assurée que cette petite personne [Pauline] est jolie.... et qu'elle soutient et même efface des beautés plus régulières (SÉV. Amph. • Proposer de nouvelles relations synonymiques ou antonymiques - bourgeois, p. 266), • Vous avez dit cela, le soutiendrez-vous ? Être appuyé, défendu, en parlant d'opinion, de doctrine. Soutenir sa réputation, montrer qu'on en est digne. prendre à sa charge les besoins matériels de quelqu'un. Bourg. Massif soutenu, massif de grands arbres sans interruptions. affirmer au moyen d'un raisonnement; assurer. Se nos avons les biens recieuz de la main lo senior, por coi ne sostenrions nos les malz ? des morts mod. Pass. 9. Les cookies nous aident à fournir les services. Confess. l'Amour à la mode, II, 5), • La seule simplicité d'un récit fidèle pourrait soutenir la gloire du prince de Condé (BOSSUET Louis de Bourbon. • Pour vouloir soutenir le courroux qu'on me donne, Mon coeur a trop su me trahir (MOL. Soutenir quelqu'un, prendre son parti. Soutenir le pour et le contre. )— Je ne veux pas que vous le poulsiez ni le bransliez ; mais seulement ne le soustenez plus (LA BOÉTIE 24)— J'ay soustenu les premiers personnages ez tragedies de.... (MONT. t. V, p. 29). Boire la tasse. • Une fortune si prodigieuse et si soutenue dans le centre de la tyrannie, au milieu des révolutions, paraît incroyable (RAYNAL Hist. - Dorante : Oui, je prétends la soutenir, Son imagination [de Pauline, fille de Mme de Grignan] ne l'engage à rien qu'elle ne soutienne avec toute la grâce et tous les tons nécessaires, Les conjurés n'avaient formé de plan que pour la conjuration, et n'en avaient point fait pour la soutenir, Il [Cicéron] soutient en cent endroits la mortalité de l'âme dans ses Tusculanes, après avoir soutenu son immortalité, Il [Luther] parla devant l'empereur et devant la diète, et soutint sa doctrine avec courage, Le savant Ramus.... ne se doutait pas qu'il se préparait une mort affreuse en soutenant une thèse contre la logique d'Aristote, Pol. 6 mars 1763). 1.prendre à sa charge les besoins matériels de quelqu'un. t. IV, XV, p. 8), • La douleur du héros était celle d'un sage ; elle était profonde, mais sans éclat et soutenue de majesté (MARMONTEL Bélis. Les jeux de lettre français sont : Une course, une marche soutenue. Conf. Les uns et les autres sçavoyent bien qu'ils seroyent soustenus.... après arriverent pour le soutien des uns messieurs l'Admiral.... un contenu abusif (raciste, pornographique, diffamatoire), anagramme, mot-croisé, joker, Lettris et Boggle, est motorisé par Memodata pour faciliter les. Soutenez votre cheval dans cette descente. Changer la langue cible pour obtenir des traductions. • Enfin, je suis le prodige de Vichy, pour avoir soutenu la douche courageusement (SÉV. grand bleu sur blanc et je vis ! Écon. • Elles [les poules d'Inde] font quelquefois deux couvées de suite et sans aucune interruption ; mais, dans ce cas, il faut les soutenir par une meilleure nourriture (BUFF. anc. Le mot donner envie ne possède pas de synonyme dans le DES. Dans un roman, dans une pièce de théâtre, caractères soutenus, caractères qui restent les mêmes dans tout l'ouvrage. 348), • Que la lie de l'esprit et du corps [la vieillesse] est humiliante à soutenir ! Plusieurs n'en sauraient soutenir la pensée [d'un précipice] sans pâlir et sans suer, Le pauvre M*** [Fouquet], qui était ivre de sa faveur, et qui a soutenu héroïquement sa disgrâce. Théod. Les instruments soutiennent la voix, ils l'empêchent de fléchir, de baisser. I, 2), • Pangloss avouait qu'il avait toujours horriblement souffert ; mais, ayant soutenu une fois que tout allait à merveille, il le soutenait toujours et n'en croyait rien (VOLT. 4e série, t. V, p. 316)— Je veil [veux] bien que ma gent voient que je ne les soustendrai en nulles de leur mauvestiés (JOINV. 6. Passions de l'amour.). Alberoni.). • Je prononce l'évocation d'une voix claire et soutenue (CAZOTTE le Diable amoureux, chap. Arrête, de faiblesse à peine il se soutient, Il [M. de Sévigné] a un rhumatisme sur une cuisse et sur une hanche, qui lui fait beaucoup de mal, et l'empêche de se soutenir, Je ne me soutiens plus ; ma force m'abandonne, L'une des plus bizarres [coutumes chez les Chinois] est de rendre les pieds des femmes si petits, qu'elles ne peuvent presque se soutenir. Le chêne ne put soutenir la force du vent. non, À tant de défauts, l'auteur [Dorat] avait joint la maladresse de choisir pour son héroïne Mlle Dubois, très jolie créature, mais peu faite pour soutenir une pièce, La noblesse est bien peu de chose, quand elle n'est pas soutenue par de grands biens, Comme Athalie était soutenue par le pathétique de la religion, Partout où la leçon n'est pas soutenue par l'autorité, et le précepte par l'exemple, l'instruction demeure sans fruit, Ma nièce de Coligny.... soutiendra dignement la grandeur de cette succession, Ils vivaient de leur chasse dans leurs chaumières, et, par une sage économie, ils soutenaient fort bien leur noblesse, Lorsqu'il fallait soutenir la majesté du prince, Soutenons à l'envi les grands noms de nos pères, Régnez, et de ce rang soutenez mieux la gloire.